Présentation

Qui suis-je ?

Je suis conseillère régionale, vice-présidente de la commission Vivre ensemble, membre de la commission Énergies renouvelables et l’élue responsable de la communication de la Région. Je suis mère de trois enfants, je travaille à Niort et mes activités associatives m’ont amenées à créer et présider l’association « République et Citoyenneté en Deux-Sèvres » http://www.republique-citoyennete-79.fr

Arrivée à Niort en 2004 pour des raisons professionnelles, mon engagement électif est récent. Pour autant mon engagement au sein du PS, où je suis secrétaire fédérale aux droits de la femme, date de 1983 à la section de Tullins, dans l’Isère, où j’ai milité auprès d’André Vallini. Nous avons en commun nos origines ; nos pères étaient des immigrés italiens. Mon engagement politique tient aussi au fait que je dois à la République Française de nous avoir accueillis, élevés, éduqués : en un mot, intégrés.

A Tullins j’ai milité avec Gisèle Halimi, députée de ma circonscription, au sein de son association «Choisir la cause des femmes». Elle m’a poussée à m’investir, à devoir résoudre les problèmes de mes concitoyens et à aller toujours plus loin dans l’engagement politique. Elle est, pour moi le modèle de la députée exemplaire, consciente des enjeux collectifs, de la nécessaire justice sociale et du sens du bien commun. Elle m’a transmis ses convictions et sa ténacité à les défendre ; j’en ferai bon usage.

Le socle de mes convictions vient de ma famille. Ma grand-mère m’a montré le chemin, m’a amenée à défendre la cause des femmes et leurs luttes pour l’égalité sociale, professionnelle et politique.

Mon grand-père maternel, résistant, m’a appris à ne jamais renoncer à une cause juste, à ne pas baisser les bras. C’est pour cela que je milite aujourd’hui pour le devoir de mémoire, sans renoncer jamais au devoir de vérité, comme j’ai su le faire, malgré toutes les pressions politiques en 2010, à Parthenay, pour défendre les propos d’Ida Grinspan.

C’est mon autre grand père, combattant de deux guerres contre son pays de naissance, par amour de la France et du devoir d’engagement qui m’a donné l’exemple de la valeur des convictions et du devoir de les défendre.

Les valeurs qui me portent et que je porte sont celles

de la justice sociale,

du sens du bien commun,

du choix de la vérité

du combat nécessaire pour défendre ses idées et ses principes.

C’est cette détermination que j’ai à combattre pour des causes justes que je souhaite vous faire partager.

Nathalie Lanzi

————————————————————————————————

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s